15 July

En route vers les demi-finales

Publié par Ligue FFT

Monday 15 July 2024

dans: A la une

Chers lecteurs,

 

Après une semaine chargée avec les quarts de finale et les matchs de barrage, me revoilà pour une nouvelle édition de votre revue préférée. Les demi-finales sont enfin là et chaque division nous promet des affrontements intenses et mémorables. Les équipes survivantes sont-elles prêtes à tout donner sur le terrain pour décrocher leur place en finale?

 

 

Plusieurs surprises, plusieurs déceptions

Cette semaine, FFT a été le théâtre de confrontations palpitantes alors que les quarts de finale et les matchs de barrage ont dévoilé leur lot de surprises et de déceptions.

 

Division A : Des matchs serrés et des cœurs brisés

Les matchs de la division A ont été particulièrement excitants. Deux des trois duels se sont terminés avec moins de 3 points d’écart. Dans un match âprement disputé, les Innocents ont triomphé au grand désespoir de Coconut Gang, finalistes de la saison précédente. Malheureusement pour Reeves et ses hommes, ce match a bien résumé leurs faiblesses en termes de défensive. Les Innocents ont su être opportunistes et ont profité des faiblesses de leurs adversaires. De leur côté, Les Étrangers auraient probablement obtenu leur laissez-passer pour les demi-finales s’ils avaient octroyé le poste de rusher à Nathan Tran dès le début du match. Nolet et ses Scorpions sortent de ce duel heureux et prêts à affronter leurs prochaines victimes. Enfin, le duel entre les Gators et les Pigeons s'est terminé en prolongation. Les hommes de Marc-Olivier Sylvain doivent dire adieu à un titre de Champions de saison, tandis que les Pigeons poursuivent leur parcours malgré une saison en dents de scie.

 

Division B : Ténacité et déceptions

Shake N Bake se sont inclinés face aux Phénix dans un duel acharné. Les hommes de Simon Girard ont tenu bon jusqu'à la fin, profitant des erreurs et du manque de constance de Daniel Bobis à son poste de quart. Ailleurs dans la division, les Paterson et ses Weekend Warriors ont renvoyé les Flying Tacos à la maison avec une victoire par 3 points. Un joueur des WW m'a même confié que cette victoire était particulièrement satisfaisante. Pour Vizzy et ses hommes, le 26 juin fut un jour sombre. Les Assassins ont complètement dominé, ne laissant aucune chance à Fat and Furious de s’en sortir. Une défaite qui laisse certainement un goût amer.

 

Division C : Des espoirs déçus et des victoires éclatantes

J’avais un brin d’espoir pour Ov2 qui venaient tout juste de déjouer les pronostics. Il faut croire qu’on ne peut pas toujours s’en sauver et leur défaite contre Questionables en est la preuve. J’ai été assez étonnée de voir le score final du match entre Deeds et Brew Crew, mais je salue Samuel Filteau qui semble avoir joué un excellent match. Quant à Deeds, je tiens seulement à rappeler qu’un alignement restreint peu parfois occasionner de biens fâcheuses surprises. Le match le plus excitant fut sans aucun doute celui où les Sinners ont tenu tête aux Gamblers. En effet, ce fût un duel assez spectaculaire et les hommes de Bryan Gagné-Henry se sont sauvés avec une victoire qui leur a fait du bien après leurs 3 derniers matchs de saison régulière peu concluants.

 

Division D : Un match de barrage à sens unique

Le match de barrage entre les Gorillas et NoExQuses! a été un véritable fiasco pour ces derniers. Le score final de 50 à 13 en faveur des Gorillas ne laisse aucun doute sur l'issue de cette rencontre. Saluons tout de même les joueurs de NoExQuses! qui ont gardé le sourire malgré la déroute.

 

Féminin A et Féminin B : Blanchissage et grande surprise

Pour les divisions féminines, nous avons eu droit à deux matchs de barrage. Dans le A, les Dinos ont donné la vie dure aux Red Devils en leur infligeant une défaite de 30 à 0. Je suis tout de même assez étonnée de voir que les femmes en rouge n’ont pas inscrit un seul point au tableau. Dans le B, les FlashMcQueens ont causé une immense surprise en soutirant la victoire in extremis contre Undercats qui les avaient vaincues deux fois en saison régulière. Chapeau bas à vous, mesdames.

 

Mixte B : Des résultats attendus et quelques déceptions

Les P’tits Bums ont joué du grand flag-football, maîtrisant les Pirates avec brio. Pour Parent et ses Underdogs, le match contre Balls Deep a été très payant. C’est malheureusement ce qui arrive quand le destin d’une équipe repose sur trois joueurs. Ailleurs dans la division, les Innocentes ont infligé une défaite sévère de 51 à 12 à The Misfits. Enfin, Funny Club n'a pas su relever le défi que je leur avais lancé dans l’édition précédente, permettant ainsi à St-Sac-du-Quart de continuer leur quête du titre.

 

Mixte C : Des absences fatales et des opportunités manquées

Dans le mixte C, l’affrontement entre les T-Rex et Badgers m’a fortement surprise. Dépourvues de leurs quarts partants, ces deux formations ont dû se débrouiller comme des grands et T-Rex ont anéanti les rêves d’une équipe prometteuse qui n’ont pas su s’adapter à l’absence de leur très cher Martin Tougas. Pour Ménard et les Cereal Killers, la saison s’est terminée sur une défaite amère de 33 à 24 contre Beast. Pour le duel opposant les GCDC à Green Wall, les GCDC étaient à un pied de créer l’égalité sur le dernier jeu du match. Malheureusement, la receveuse a mis son deuxième pied sur la ligne extérieure, ce qui a enlevé tout espoir aux GCDC de passer au tour suivant.

 

Mixte D : Un barrage déterminant

Les Vecteurs ont finalement montré la porte de sortie aux Route Runners dans un match où un peu plus d’opportunisme aurait pu tout changer pour les Route Runners.

 

 

En route vers les demi-finales

Voici mes prédictions pour la semaine du 1er juillet.

 

Division A

All-Blacks vs Les Innocents

Après avoir enchaîné les points contre Coconut Gang, la troupe de Seyer pourra-t-elle percer la meilleure défensive du A? Affaire à suivre…

Joueurs clés : Justin Melrose (All-Blacks) et Félix Ross (Les Innocents)

All-Blacks, 25-20

 

Scorpions vs Les Pigeons

Une 7e de suite? Est-ce que les Pigeons sauront mettre un terme à la série de victoires des hommes d’Hugo Nolet?

Joueurs clés : Younes Marzouki (Scorpions) et Félix Hudon (Les Pigeons)

Scorpions, 34-26

 

 

Division B

Weekend Warrior vs Les Phénix

Après deux victoires des Phénix en saison contre Weekend Warrior, je doute que les hommes de Paterson se laisseront marcher sur les pieds une fois de plus.

Joueurs clés : David Carlos (Weekend Warrior) et Nicola Morand (Les Phénix)

Weekend Warriors, 38-27

 

The Crew vs Assassins

Petit conseil pour The Crew; ne sous-estimez pas vos adversaires, sinon cela pourrait bien se retourner contre vous.

Joueurs clés : Hugo Lussier (The Crew) et Samuel Lachance (Assassins)

The Crew, 20-18

 

 

Division C

Black Vipers vs Brew Crew

Avec une fin de saison plus difficile, Black Vipers devront élever leur jeu d’un cran.

Joueurs clés : Mathis Coulombe (Black Vipers) et Julien Arcand (Brew Crew)

Brew Crew, 25-24

 

Questionables vs Sinners

La revanche d'un 4 juin où les Questionables avaient remporté le duel par un seul point. À prévoir : un autre duel offensif et beaucoup de points.

Joueurs clés : Jérémie Laplante (Questionables) et Zachary Brown (Sinners)

Questionables, 32-26

 

 

Division D

Solution vs Gorillas

Une seule question : est-ce que les Gorillas sauront trouver la Solution?

Joueurs clés : Martin Tougas (Solution) et Alexandre Dorais (Gorillas)

Solution, 33-18

 

Les Moustiquaires vs The Falcons

Pour espérer une victoire, The Falcons devront faire preuve de constance du début à la fin de la rencontre.

Joueurs clés : Olivier Dubuc (Les Moustiquaires) et Jonathan Tétreault (The Falcons)

Les Moustiquaires, 33-21

 

Féminin A

Les Vidanges Coquines vs Les Crocs

Deux formations qui nous offrent toujours des matchs serrés. Pourquoi changer une formule gagnante?

Joueuses clés : Victoria Beaudry (Les Vidanges Coquines) et Marie-Joëlle Vandal (Les Crocs)

Les Vidanges Coquines, 31-30

 

Les Ratons Laveurs vs Les Dinos

Un deuxième face-à-face en demi-finale pour ces deux équipes. Je m’attends à un retour du balancier.

Joueuses clés : Élizabeth Ashkar (Les Ratons Laveurs) et Mariève Girard (Les Dinos)

Les Ratons Laveurs, 27-14

 

Féminin B

Hotshots vs FlashMcQueens

Est-ce que les FlashMcQueens brouilleront à nouveau les cartes? Affaire à suivre…

Joueuses clés : Noémie Dubois (Hotshots) vs Alexia Beaubien (Les Flash McQueens)

Hotshots, 26-24

 

Rafales vs Les Bad Bleeps

Un duel qui risque de faire tourner des têtes, opposant la meilleure offensive à la meilleure défensive de la division.

Joueuses clés : Kariane Lafortune (Rafales) et Coralie Couillard (Les Bad Bleeps)

Rafales, 26-20

 

Mixte B

Les Innocentes vs Underdogs

Un duel entre les deux équipes les plus expérimentées du circuit. J'aimerais bien voir les Underdogs en finale, mais je n'ai d'autre choix que de prédire une victoire pour Seyer et sa troupe.

Joueurs clés : Alexandre Lussier (Les Innocentes) et Jean Jr. Sylvain (Underdogs)

Les Innocentes, 40-32

 

St-Sac-du-Quart vs Les P’tits Bums

Les P’tits Bums ne cessent de surprendre cette saison, mais est-ce que ce sera assez pour faire face à la machine offensive de St-Sac-du-Quart?

Joueurs clés : Louis-Philippe Thibodeau (St-Sac-du-Quart) et Carl Murray (Les P’tits Bums)

St-Sac-du-Quart, 32-30

 

 

Mixte C

Beast vs Green Wall

Deux quarts misant sur leur mobilité pour arriver à leurs fins. L'expérience en séries de Green Wall pourrait bien renverser l'issue de la rencontre.

Joueuses clés : Léa-Rose Labelle (Beast) et Vanessa Guay (Green Wall)

Green Wall, 27-26

 

Les Ninjas vs T-Rex

Les Ninjas ont su faire leurs preuves cette saison. Reste à savoir qui occupera le poste de quart pour T-Rex lors de ce duel.

Joueurs clés : Justin Belisle (Les Ninjas) et Julien Ouellette (T-Rex)

Les Ninjas, 39-20


Mixte D

Flag moi l’Sac vs Les Vecteurs

Les Vecteurs se sont inclinés à deux reprises en saison régulière face à leurs adversaires. Et je crois que nous pouvons nous attendre au même dénouement encore une fois.

Joueurs clés : Alexandre Larouche (Flag moi l’Sac) et Simon Muccigrosso (Les Vecteurs)

Flag moi l’sac, 26-20

 

Alors que le rideau tombe sur le début des séries, une chose est certaine : ce ne sont pas toutes les équipes qui ont donné leur maximum pour se rapprocher du titre de Champions de saison. Les surprises et les déceptions ont rythmé cette étape cruciale de la compétition, prouvant que rien n'est jamais joué d'avance. Qui saura se hisser jusqu'au sommet et qui s'effondrera sous la pression? Rendez-vous la semaine prochaine pour mon retour sur les demi-finales et mes prédictions pour le moment tant attendu : les finales.

-La Potineuse