23 February

La Revue semaine du 29 janvier

Publié par Ligue FFT

Friday 23 February 2024

dans: A la une

Bienvenue à cette nouvelle édition de votre revue hebdomadaire préférée. Il y a eu beaucoup d'action cette semaine. Comme d'habitude, nous ferons un survol de quelques parties, de l'état des forces et bien plus encore. Bonne lecture.

 

 

Les Innocentes causent la surprise – Mixte A

Le Mixte A n'a jamais été aussi intéressant que cette saison. À chaque fois que nous regardions le classement, nous apercevions toujours les mêmes formations au sommet. Cette saison, deux nouveaux clubs se sont invités à la fête, causant des maux de tête à nos équipes vétéranes.

 

Dans un match compétitif, Les Innocentes ont remporté la victoire contre les Sonics 2.0 avec un score final de 26 à 19, marquant ainsi un tournant dans leur saison.

 

Après un début de saison plutôt ordinaire, Les Innocentes semblent avoir trouvé leur élan et ont réussi à maintenir une performance constante tout au long de ce match. Leur adversaire, pourtant en pleine forme cette saison, a éprouvé des difficultés offensives, commettant plusieurs erreurs qui ont profité à l'équipe adverse.

 

Les deux équipes ont affiché une solide défense, accumulant cinq interceptions au cours de la partie. Ces jeux défensifs ont été des moments clés, influençant le déroulement du match.

 

Avec cette victoire, Les Innocentes reprennent confiance et se replacent dans la course au classement. Ce match a été caractérisé par des échanges rapides, mais également par des erreurs qui ont influencé le résultat final.

 

Victoire de 26 à 19 pour les Innocentes

 

 

Y’a-t-il un pilote dans l’avion ? – Masculin A

Pour les connaisseurs, le titre fait référence à un film humoristique datant de 1980. Pourquoi ce titre exactement ? Vous allez comprendre en lisant le prochain résumé.

 

Dans un affrontement sportif captivant opposant Les Pigeons aux Innocents à 23h00, les spectateurs ont été témoins d'une rencontre riche en rebondissements et en moments mémorables.

 

Les Innocents, cherchant à redresser leur position dans le classement de la division, ont relevé un défi de taille face aux Pigeons, une équipe ayant entamé la saison de manière prometteuse. Dès le coup d'envoi, l'intensité était palpable, et la première mi-temps s'est démarquée par un total incroyable de 46 points.

 

Cependant, c'est lors de la seconde moitié du match que les Innocents ont réellement pris l'ascendant. Affichant une détermination inébranlable, ils ont réussi à accroître leur avance en inscrivant des points stratégiques, mettant ainsi Les Pigeons sur la défensive.

 

Malgré leur performance impressionnante en début de saison, les Pigeons ont montré des signes de tension au sein de l'équipe, avec des disputes entre plusieurs joueurs. La cohésion semblait vaciller, soulevant la question cruciale de savoir quel joueur serait capable de remobiliser l'équipe et de ramener un état d'esprit positif.

 

Finalement, les Innocents ont décroché la victoire avec un score de 46 à 27. Une performance magistrale a été attribuée à Thierry Seyer, qui s'est distingué en réalisant 7 passes décisives essentielles pour le succès de son équipe.

 

Cette victoire offre un souffle d'air frais aux Innocents tout en posant des défis aux Pigeons pour retrouver leur équilibre et leur harmonie sur le terrain. La saison sportive promet encore d'autres rencontres palpitantes et des rebondissements imprévisibles.

 

Victoire de 46 à 27 pour les Innocents

 

 

The Aces de justesse – Féminin B

L'affrontement entre The Aces et Hotshots a été mon préféré de la semaine. Un duel opposant une équipe dotée d'une offensive redoutable à une autre toujours en quête de sa première victoire. Les chances n'étaient pas vraiment favorables pour Hotshots, surtout après la domination aisée de The Aces lors de leur première rencontre.

 

L'équipe de Laurence Gouin a accompli un travail remarquable en s'ajustant et en faisant preuve de beaucoup de résilience au cours de cette rencontre. Menée 13-0 à la mi-temps, la jeune formation a redoublé d'efforts pour revenir dans la partie. La défense a réussi à réaliser des jeux cruciaux face à Gabrielle Williams, qui était moins précise lors de la deuxième moitié du match. Hotshots a su tirer profit des lacunes défensives de The Aces, inscrivant 21 points et prenant l'avantage.

 

La fin de la rencontre a été chaudement disputée entre les deux équipes. Gabrielle Williams, ne voulant pas concéder la victoire, a rejoint Rosalie Cantin avec une excellente passe pour donner l'avantage à sa formation. Sur le dernier jeu, Alice Breton a tenté une longue passe qui a été interceptée de manière brillante par Mégane Corriveau, scellant ainsi l'issue du match.

 

Malgré la défaite, les joueuses d'Hotshots peuvent être très fières de leur performance. Elles ont démontré une grande combativité et ont su capitaliser sur les erreurs adverses pour rendre la rencontre compétitive jusqu'au bout.

 

Victoire de 33 à 28 pour The Aces

 

 

Les Dinos donnent du fil à retorde aux Ratons Laveurs – Féminin A

La rencontre tant attendue de la division a tenu toutes ses promesses alors que les Ratons Laveurs, actuels leaders, affrontaient les Dinos dans un match qui s'annonçait être un véritable piège. L'alignement des Dinos, composé de plusieurs joueuses de calibre élevé, promettait une compétition féroce.

 

Le début de la partie a été marqué par une interception d'Éléonore sur le premier jeu de Lauriane Lapointe, permettant ainsi aux Dinos d'inscrire les premiers points du match. Malgré le mauvais départ, les Ratons Laveurs ont fait preuve de résilience après quelques jeux seulement, reprenant rapidement l'avantage sur un touché de sûreté signé Élisabeth Ashkar.

 

La deuxième moitié de la rencontre s'est avérée plus équilibrée, les deux rivaux inscrivants chacun un touché. Les Dinos ont eu l'occasion de réduire l'écart, mais la défense remarquable d'Élisabeth Ashkar a fait toute la différence.

 

Les deux défensives ont mis une pression constante sur les quarts adverses, se traduisant par quatre sacs du quart et six interceptions au total. Finalement, les Ratons Laveurs ont préservé leur invincibilité en remportant la victoire sur un score final de 22 à 13.

 

Cette performance solide confirme la position dominante des Ratons Laveurs au sommet de la division. Leur capacité à surmonter les défis et à maintenir leur invincibilité souligne la qualité de cette équipe, tandis que les Dinos ont démontré qu'elles peuvent rivaliser avec les meilleures équipes de la division. La saison promet encore des affrontements palpitants et des rebondissements imprévisibles

 

Victoire 22-13 pour les Ratons Laveurs

 

 

   

 

 

Rebonjour, chers amis.

Nous avons eu droit à des matchs intéressants cette semaine. Voici les résumés des parties qui ont attiré mon attention.

 

 

Une défensive déterminée – Masculin D

Mardi soir, nous avons assisté à l’affrontement de 2 formations qui avaient soif de victoire après s’être inclinées devant leurs adversaires respectifs de la semaine précédente.

 

Après une première demie peu convaincante et une pénalité offensive qui a coûté cher aux 69ners, les Moustiquaires ont pris les devants par 2 touchés.

 

Insatisfaits et déterminés à réduire l’écart, 69ners ont profité de leur avantage en début de deuxième demie pour aller inscrire un touché; gracieuseté de Samuel Vézina. Suite à une séquence offensive difficile de Guillaume Dubuc et ses hommes, 69ners ont pu reprendre possession du ballon pour créer l’égalité grâce à un touché de Benjamin Paquin.

 

Le vent dans les voiles, les hommes en rouge avaient besoin d’un touché pour prendre les devants, mais l’unité défensive des Moustiquaires en avait assez. C’est Nicolas Lacombe qui redonne le ballon à son équipe grâce à 2 sacs consécutifs aux dépens de Mathieu Boudreau. Malgré cette opportunité en or, rien ne fonctionne pour l’attaque des Moustiquaires et le ballon revient dans la cour des 69ners. Avec 5 jeux à faire, Nicolas Isabel intercepte une passe de Boudreau et termine sa course dans la zone des buts, permettant ainsi à son équipe de prendre les devants. Lacombe effectue un quatrième sac à la toute fin de la rencontre, en offrant 2 points supplémentaires à son équipe.

 

Victoire de 27 à 19 pour les Moustiquaires.

 

 

Les Sphinx m’ont fait mentir - Masculin C

 

Après un blanchissage difficile à encaisser, les Sphinx avaient quelque chose à prouver jeudi soir, alors qu’ils affrontaient une équipe d’expérience; Broken Cartilage.

 

Bien que j’aie prédit la victoire de Broken Cartilage dans la revue précédente, les Sphinx m’ont prouvé qu’ils ne baisseraient pas les bras devant l’adversité. J’ai vu une défensive déployer ses talents et donner du fil à retordre à Patrick Duplessis et ses hommes. Dans ce duel très défensif, les Sphinx ont tout misé sur une défensive très serrée en accordant un seul jeu de plus de 15 verges et un seul touché. Les 2 interceptions et les 2 passes rabattues aux dépens de Duplessis furent déterminantes dans cette rencontre où peu de points ont été marqués.

 

Nous avons eu droit à un match sans grands rebondissements, mais qui a tout de même permis aux Sphinx de grimper au troisième rang du classement. Pour Broken Cartilage, il s’agit d’une deuxième défaite qui place cette équipe au cinquième rang.

 

Alors qu’il ne reste que quelques matchs à jouer avant le début des séries, je suis certaine que les équipes de la division C nous offrira du football intéressant à regarder.

 

Victoire de 19 à 6 pour les Sphinx

 

 

Des P’tits Bums victorieux – Mixte B

 

Nous avions hâte à mercredi soir pour assister à la deuxième rencontre de The Goats et les P’tits Bums. La dernière fois que les équipes se sont vues, la troupe de Christopher Landry avait remporté le duel par un seul point.

 

Les deux formations éprouvent quelques difficultés depuis le début de la saison, surtout lorsque vient le temps d’enchaîner des victoires. Toutefois, The Goats sont choyés de pouvoir compter sur des joueuses talentueuses ainsi que sur leur expérience dans le mixte A. C’est pourquoi j’ai misé sur eux lors de mes prédictions précédentes.

 

Plusieurs choses m’ont sauté aux yeux lors de cette rencontre. Du côté des P’tits Bums, Alexandre Paquette a tenté 12 passes, dont 6 ont été attrapées. C’est difficile de constater qu’aucune joueuse n’a eu le ballon lors de la rencontre. Force est d’admettre que le quart-arrière devra rapidement trouver une façon d’impliquer ses filles au niveau offensif. Nous avons également assisté au Carl Murray Show qui a eu un fort impact des deux côtés du ballon : 3 catchs, 53 verges et un touché lors de sa présence en attaque et 3 interceptions lors de sa présence en défense.

 

Du côté de The Goats, le duo Landry-Chery nous a livré une performance impressionnante avec 11 catchs, 139 verges et 2 touchés. Christopher Landry a réparti le ballon de façon à impliquer tout le monde, ce qui est normalement positif pour une offensive du mixte. Toutefois, The Goats n’ont pas été suffisamment convaincants pour l’emporter et ce, malgré les 45 jeux offensifs menés par la formation, alors que leurs adversaires n’ont eu besoin que de 15 jeux à l’attaque pour ajouter une victoire à leur fiche.

 

Victoire de 25 à 19 pour les P’tits Bums

 

 

Une puce à l’oreille – Mixte D

Mercredi soir, les Puces (4-1) affrontaient Quick Dip (1-4). Ce qui devait être un match « de routine » pour les Puces s’est vite transformé au cauchemar pour la formation. La question se pose : les Puces sont-ils arrivés trop confiants? Chose certaine, Quick Dip ont prouvé qu’ils pouvaient être des adversaires de taille dans leur division.

 

Jade Laplante (Les Puces) inscrit les premiers points de la rencontre en donnant l’avantage à son équipe au tout début du match. L’unité offensive de Quick Dip a semblé le prendre personnel et a riposté avec un premier touché dans les jeux suivants. Cette égalité improbable a visiblement ébranlé les Puces et Frédérick Ouellet (Quick Dip) en a profité pour intercepter une passe de Tristan Dugal et d’ajouter 6 points au tableau.

 

Avec un score de 19 à 13 en faveur de Quick Dip à la mi-temps, les Puces semblaient à court de solutions. En deuxième demie, plusieurs jeux importants de la part des Puces leur ont permis de reprendre les devants et le contrôle du match. Toutefois, la défensive de Quick Dip n’avait pas dit son dernier mot. C’est Fernand-Vincent Lebas qui effectue 2 sacks sur les 2 derniers jeux du match, empêchant ainsi les Puces de riposter.

 

Mentions spéciales à l’attaque de Xavier Godon (Quick Dip) qui a connu son meilleur match de la saison alors qu’elle n’avait jamais été en mesure de marquer plus que 19 points lors des matchs précédents. Sans oublier la performance inspirante de Noémie Perreault (Quick Dip) qui a donné des maux de têtes à la défensive des Puces grâce à ses 8 réceptions, 106 verges et 2 touchés.

 

Victoire de 32 à 26 pour Quick Dip

 

 

Des Tacos pour emporter – Masculin B

Deux forces de la division B s’affrontaient cette semaine pour ajouter une cinquième victoire consécutive à leurs fiches.

 

Les Flying Tacos, qui connaissent leur meilleure saison depuis leur entrée dans la Ligue, ont le vent dans les voiles depuis quelques semaines. Du côté des Assassins, qui connaissent eux aussi une belle saison, ils semblent toujours être à la conquête de l’étincelle manquante pour faire partie de l’élite de la division.

 

Jeudi soir, nous avons assisté à une rencontre où les deux équipes se sont continuellement échangé l’avance. Plusieurs beaux jeux ont attiré notre attention, notamment les 3 sacs du quart effectués par David Parent qui en a collectionné 19 jusqu’à présent.

 

Avec trois jeux à faire, Nathan Lachance inscrit le touché qui a laissé croire à son équipe que la victoire était encore possible. Malgré les efforts déployés par Lachance et l’attaque des Assassins, ils n’ont pu convertir les 2 points les plus importants du match.

 

Une autre victoire qui permet aux hommes de Parent de poursuivre leur quête du premier rang au classement. Bien que la défensive des Assassins soit la mieux classée dans la division, l’attaque devra trouver un moyen de produire davantage.

 

Victoire de 26 à 18 pour les Flying Tacos

 

 

 

Masculin A

1-      Hall of Famers (2)

2-      Les Pigeons (1)

3-      Gators (5)

4-      Coconut Gang (4)

5-      Les Innocents (7)

6-      Les Étrangers (5)

7-      All-Blacks (6)

 

Féminin A

1-      Les Ratons Laveurs (1)

2-      Les Vidanges Coquines (2)

3-      Les Crocs (3)

4-      Les Dinos (5)

5-      Cowgirls (4)

6-      Les Rafales (5)

 

Division C

1-      Aliens (1)

2-      Les Sphinx (3)

3-      Old Pats (5)

4-      Demons (4)

5-      Redblacks (2)

6-      Broken Cartilage (6)

7-      Les Gorillas (NC)

 

Féminin B

1-      Red Devils (1)

2-      Les Moules (2)

3-      The Aces (3)

4-      Les FlashMcQueens (4)

5-      L’Express (5)

 

Division B

1-      Tite Frette (1)

2-      Les Flying Tacos (3)

3-      Les Flamboyants Dragons (4)

4-      Les Assassins (2)

5-      Les Singes (6)

6-      Weekend Warrior (5)

7-      Ballers (NC)

 

Mixte B

1-      Balls Deep (1)

2-      Underdogs (3)

3-      Benchwarmers (4)

4-      Les Flamboyantes Dragonnes (2)

5-      Les P’tits Bums (7)

6-      Les Épiciers (5)

7-      The Goats (7)

 

Mixte A

1-      Funny Club (2)

2-      Les Innocentes (3)

3-      The Green Dragons (4)

4-      Sonics 2.0 (1)

5-      Next Legend (5)

6-      Purple Cobras (6)

 

Division D

1-      Solution (4)

2-      Sinners (6)

3-      Brew Crew (3)

4-      Atwill-Morin (5)

5-      Les Moustiquaires (1)

6-      69ners (2)

 

Mixte C

1-      Flamingos (1)

2-      Mighty Dragons (2)

3-      Fireball (3)

4-      Beast (4)

5-      Flag moi l’sac (6)

6-      Green Wall (5)

 

Mixte D

1-      T-Rex (1)

2-      Quick Dip (5)

3-      Les Vecteurs (3)

4-      Les Puces (2)

5-      Les Pokemons (4)

6-      Slush Puppies (6)

 

 

 

Ils sont en feu !!!!

  • Alexandre Lussier (Les Innocentes) : 6 touchés lors des deux derniers matchs.

  • Alexandra Doig (Hotshots) : 14 réceptions 206 verges lors des deux derniers matchs.

  • Félix Hudon (Les Pigeons) 4 touchés lors des deux derniers matchs.

  • Noémie Perreault (Quick Dip) : 152 verges et 2 touchés lors des deux derniers matchs.

 

Il fait froid par ici !!!

  • Hugo Stensland (Les Pigeons) : Invisible lors des deux derniers matchs. 1 réception 1 verge et 1 touché.

  • Marc-André Reeves : 6 interceptions dans les deux dernières semaines.

 

Bonne retraite !

 

Cette semaine, la famille de la Ligue FFT a appris la retraite de Danny Bellemare du monde du flag football. Son parcours au sein de notre famille a débuté en 2015 avec l'équipe La Meute, où il a débuté en tant que receveur, avant de briller pendant trois saisons en tant que quart-arrière, contribuant à la victoire du championnat au printemps 2015.

 

Son amitié avec Jonathan Goyette l'a ensuite conduit à rejoindre Firesquad pour une saison, marquant l'histoire en tant que l'une des premières équipes à inclure plusieurs filles dans son alignement. Après cette expérience, Danny a rejoint l'équipe des agents libres de la Ligue, une décision qui a scellé sa grande amitié avec Denis Martel, avec qui il a formé un duo explosif pendant 7 saisons.

 

Après une courte pause, Danny a fait un retour cette saison, mais malheureusement, elle n'a pas répondu à ses attentes. C'est avec une certaine émotion que nous avons appris sa décision de prendre sa retraite, accrochant ses crampons mercredi dernier.

 

La Ligue FFT tient à célébrer la carrière exceptionnelle de Danny, qui a laissé une empreinte indélébile. Ses statistiques parlent d'elles-mêmes, avec 109 parties jouées, 15 709 verges, 315 passes de touchés et un championnat à son actif.

 

Danny, en plus d'être un athlète hors pair, est également un être humain remarquable. Tous les membres de la Ligue FFT souhaitent lui offrir un hommage bien mérité pour son engagement, sa passion et son esprit d'équipe exceptionnels.

 

Nous te souhaitons une retraite paisible, Danny, et beaucoup de succès dans tous tes futurs défis. Même si tu n'es plus sur le terrain, tu resteras toujours le bienvenu à la Ligue FFT. Merci, Chef, pour toutes ces années de passion et de dévouement !

 

  

 

Les duels de la semaine.

Présentés par La Potineuse

Voici mes prédictions pour la semaine du 5 février.

 

 

Dinos VS Cowgirls – Féminin A

Avec une faible moyenne de touchés par matchs, les Dinos sont à la recherche de réponses au niveau offensif. Marie-Ève Girard qui n’a cumulé que 10 passes de touchés en quatre rencontres devra trouver des solutions pour mener son équipe à la victoire. À l’inverse, du côté des Cowgirls, nous retrouvons une offensive prometteuse, mais aussi la deuxième défensive qui accorde le plus de points. Qui connaîtra un meilleur match? L’attaque des Dinos ou la défense des Cowgirls?

Prédiction : 32-20 en faveur des Dinos

 

Weekend Warriors vs Flying Tacos – Masculin B

Deuxième affrontement entre ces deux formations. Un duel qui avait été remporté par Weekend Warriors par la marque de 26 à 13 alors que Flying Tacos connaissaient un lent début de saison. Toutefois, les hommes de David Parent enchaînent les victoires et tenteront de remporter leur sixième match consécutif contre la troupe de Jessy Paterson qui connaît des ennuis avec 6 interceptions à ses dépens en deux matchs. Le duel Parent-Paterson sera très intéressant et déterminant pour le résultat de cette rencontre.

Prédiction : 27-25 en faveur des Flying Tacos

 

Gators vs Pigeons – Masculin A

Un affrontement fort intéressant entre les Pigeons qui connaissent un début de saison surprenant et qui ont subi un dur revers cette semaine et les Gators qui en sont à leur deuxième victoire de suite. Du côté des hommes des frères Sylvain pourraient donner du fil à retordre à l’offensive des Pigeons. Si les Pigeons veulent produire davantage, ils devront trouver un moyen d’inclure Hugo Stensland dans la solution. Et si les Pigeons souhaitent remporter ce duel, ils devront trouver un moyen de laisser leurs différends en dehors du terrain, sans quoi cela pourrait leur coûter encore plus cher qu’une défaite.

Prédiction : 31-25 en faveur des Gators

 

Sinners vs Brew Crew – Masculin D

Un duel qui met en jeu la première place du classement et qui oppose les deux meilleures offensives de la division. On peut s’attendre à beaucoup de points marqués lors de cette rencontre. Les Sinners profiteront de leur stabilité au poste de quart-arrière avec l’excellent Bryan Gagné-Henry qui joue son meilleur football depuis son arrivée dans la Ligue. Du côté de Brew Crew, qui occupera le poste de quart? Peterkin? L’Hostie? Arcand? La réponse à cette question aura un impact sur le résultat de ce match.

Prédiction : 38-36 en faveur des Sinners

 

 

 

 

 

Inscriptions pour la saison printanière.

95 % des places sont comblées. Les inscriptions se termineront mercredi le 7 février.

Consultez ces détails au cas où vous les auriez manqués : liguefft.com/nouvelles/nouvelle-saison-printemps-2024

Notez que remplir le formulaire sans paiement ne garantit ni ne priorise votre place par rapport aux autres équipes.

 

 

 

C'est tout pour cette semaine. Je vous souhaite une excellente semaine de flag football et une agréable lecture à tous.