La Revue, le retour

Le Retour de La Revue

Bonjour à tous ! Enfin votre Revue est de retour. Comme vous le savez, nous avons été énormément occupé avec le nouveau calendrier, trouver des heures pour que toutes les équipes puissent jouer, le passeport et le générateur de statistiques. Tout cela est derrière nous et je vous offre une revue de mi-saison. C’est un nouveau départ.

The Club seul au sommet.

Cette jeune équipe inscrite dans la division C en début de saison est maintenant seule en tête avec une fiche de 4-0. Oui à ma demande, The Club a accepté de relever le défi en affrontant des équipes de haut niveau. Jusqu’à présent mission accompli, mais la suite du calendrier s’annonce plus difficile avec des affrontements avec des adversaires très bien classé. Peuvent-ils finir dans le top 4 ?

Les Saints causent la surprise de l’année.

Après un retour difficile de la part de Saints, ceux-ci ont causé la surprise de l’année. Ils ont battu rien de moins que Shake N Bake, qui pour plusieurs sont considérés comme les prochains champions de la division. Yannick Payette à connu le match de sa vie. La combinaison Payette/Bourbonnière à été l’une des meilleures des dernières saisons. Huit réceptions, 114 verges et quatre touchés. Y’a rien d’alarmant pour l’équipe de Reeves, car mieux vaut perdre en saison que pendant les rondes sans lendemain. Ils devront toutefois resserrer leur défensive, car accorder presque 250 verges à une équipe qui en avait accumulé 351 dans leurs deux derniers duels en plus d’avoir commis 7 revirements.

Les Trolls de Sibérie, Top Gun et les Rafales lutteront pour le sommet.

La division C à été affecté par cinq retraits durant la pause. Cependant, après quelques matchs depuis le retour, nous pouvons constater que le calibre de cette division sera relevé. Je crois personnellement que toutes les équipes ont une chance au titre. La tendance nous indique que trois équipes lutteront pour le sommet mais faites attention, car un départ canon n’est pas garant de succès. En contrepartie, les Loups-Phoques toujours à la recherche d’une première victoire viendront brouiller les cartes, car ils ont un potentiel immense et ils sauront se retrousser les manches. Une fin de saison endiablée qui s’annonce.

Les Phénix peuvent-ils être arrêter ?

Cette équipe n’a perdu aucun match quand ils ont leur formation complète. Leur offensive fonctionne à plein régime et la défensive réalise les jeux importants. Il y a quelques prétendants qui pourraient s’interposer à la course au championnat. Il faudra voir si Sinners, Golden Boyz et les autres pourront maintenir un rythme de croisière élevé. Si aucune équipe ne peut rivaliser contre l’oiseau de feu, nous pourrons préparer le trophée en avance pour les meneurs au classement.

No Mercy ! vient brouiller les cartes.

Dure semaine pour les équipes de Marc-André Reeves. Immédiatement après avoir vu Shake N Bake perdre leur fiche parfaite dans les derniers instants du match, le quart-arrière élite avait comme défi No Mercy! Soyons honnête personne mais personne n’aime affronter No Mercy! Pas à cause de leur attitude, mais parce que leurs talents cause d’énormes ennuis à leur adversaire. Une équipe au talent incroyable qui joue dans la tête de leur rival à chaque fois. Cette équipe se déplace de très loin pour avoir du challenge et cette saison nous pouvons dire mission accomplie. Leur duel de cette semaine, nous a permis de voir deux équipes avec un talent immense. No Mercy! avec ce gain monte au deuxième rang du classement général.

Encerclez la date du 30 mars sur votre calendrier.

Un duel au sommet nous attend entre Drink Team et Les Tannants. Cette semaine le retour au jeu des Tannants à été plus que difficile. Ils étaient très désorganisés à tel point qu’ils ont failli échapper un match à leur porter. Le 30 mars, ils n’auront pas droit à l’erreur, car l’équipe menée par Médéric Lauzon ne laissera aucune chance. Plusieurs autres duels seront intéressants dans les prochaines semaines. Est-ce qu’une nouvelle équipe pourra jouer les trouble-fêtes ?

Une lutte à cinq équipes, le T-Rex à la traine.

Une division que tout est permis. Une triple égalité au sommet et deux équipes ayant des matchs en main pouvant rattraper nos meneurs. Voici un bref résumé ce que cette division nous propose. Des cinq équipes, je crois que Dirty Turkey et Les Loups se livreront une lutte jusqu’à la toute fin. Les NoHands sont une très bonne équipe, mais je ne crois pas que la constance offensive soit encore à point. Cependant, je note une très belle amélioration des joueuses de cette équipe. Peuvent-elles maintenir le rythme et permettre à leur équipe de rester au sommet ? Une équipe que nous aimons tout semble aller dans la direction opposée. T-Rex qui termine souvent parmi les meneurs peine à remporter des matchs et manque de constance. En revanche, les nombreuses blessures nuisent à leur chance de finir avec une fiche de 500.

Le Fleur de Lys et les autres.

Nous savions que le Fleur de Lys était une équipe très forte et le classement nous le démontre. Toutefois, plusieurs équipes nous surprennent et pourront causer une surprise. Les Nomades la prochaine puissance féminine. Le recrutement fait par le Cégep Montmorency et François Deslauriers est incroyable. Les joueuses achètent le système de leur entraîneur qui permet vraiment aux athlètes de s’exprimer. Cette équipe à tout pour venir nuire aux chances du Fleur de Lys de remporter le championnat. Un autre programme scolaire surprend depuis le début de la saison. Les Patriotes de St-Laurent qui durant la saison automnale ont éprouvés toutes sortes d’ennuis. Cette jeune équipe joue avec une belle confiance et la chimie semble être bien installé. Je ne serais pas surpris de les voir terminer dans les trois ou quatre premières équipes.

Les MVP de mi-saison.

Division B

Benoit Groulx (Hall of Famers): 28 passes de touché, UNE seule interception.
Samuel Lachance (All-Blacks): 11 touchés
Thierry Seyer (The Club): 5 interceptions 1 touché
Jeanslee Alexis (Hall of Famers): 3 sacs-4 interceptions 15 plaqués.
Richard Dufour (FBL): 23 passes de touché
Marc-andré Reeves (Shake N Bake): 30 touchés combines (courses et passes)
Justin Melrose (All-Blacks): 5 interceptions

Division C

Antoine Gaudet (Rafales): 261 verges 5 touchés
Victor Loranger (Les Trolls de Sibérie) : 15 touchés
Djomax Mukuna (Jackals) 6 interceptions
Gabriel Hamel (Les Trolls de Sibérie) : 7 sacs
Frédérik Lamer (Redblack) : 4 interceptions
Charles-Antoine Dupont (Top Gun) : 203 verges 3 touchés

Division D

Pierre Desjardins (Les Phénix) : 17 passes de touchés
Massi Moscato (Golden Boyz): 18 passes de touché
Hugo Stensland (Les Pigeons): 255 verges 4 touchés
Étienne Morin-fortin (Les Phénix) : 8 touchés sur 18 réceptions
David Caza (Golden Boyz): 4 interceptions 1 touché
Philippe Bouchard (Les Étrangers) : 7 sacs
William Auger (Les Phénix) : 10 sacs

Mixte A

Marc-André Reeves (Next Legend): 33 touchés combines
Maxime Banon (The Goats): 11 touchés sur 25 réceptions
Marina Daigle (Next Legend): 251 verges et 6 touchés
Sébastien Morin (Le Mur de Bines) : 337 verges et 9 touchés
Annie-Jade Gagnon (Le Mur de Bines) : 218 verges et 5 touchés
Vincent Morissette (Double Dippers) : 7 interceptions et 2 touchés
Alexandre Lussier (Les Innocentes) : 5 interceptions et 1 touché
William Trottier (No Mercy!): 6 interceptions
Abigaëlle Perreault (FTF): 28 plaqués et 1 interception

Mixte B

Médéric Lauzon (Drink Team): 24 touchés combines
Carolane Larivière (Joueurs du dimanche) : 38 réceptions et 6 touchés
Adam Hervieux (Les Tannants) : 244 verges et 8 touchés
Sandra Sigouin Sansoucy (Les Tannants) : 6 sacs
Andréanne Giroux (Joueurs du dimanche) : 3 interceptions et 1 touché
Étienne Laurin-Cusson (Les ballons de football) : 21 plaqués et 6 interceptions

Mixte C

Alexandre Roger (NoHands) : 18 touchés combinés
Zachary Campeau (Dirty Turkey): 19 touchés combines
Francis Dumontier (Les Loups) : 20 touchés
Audrée Villemaire (Beast) : 3 touchés
Marc-Olivier Bourgeois (Green Wall): 8 interceptions
Jonathan Daigle (Les NoHands): 8 interceptions et 2 touchés
Annie Lapierre (Les Loups) : 2 interceptions
Mylène Larivière (Dirty Turkey) : 15 plaqués

Féminin

Vanessa Birri (Fleur de Lys) : 11 touchés
Julie-Gabrielle Stellinga (Mean Machine): 14 touchés
Charlotte Bourque (Nomades): 214 verges et 6 touchés
Émilie Pfeiffer-Badoux (Fleur de Lys) 309 verges et 6 touchés
Stéphanie Garey (Red Flags) : 305 verges et 4 touchés
Abigaëlle Perreault (Fury) : 9 interceptions et 2 touchés
Émilie Ouimet (Mean Machine) : 5 interceptions et 3 touchés
Maryse Paquette (Wolfpack) : 5 interceptions et 2 touchés
Harmine Leo (Fleur de Lys) : 5 interceptions
Léanne Majeau (Patriotes) : 5 interceptions et 1 touché

Nous sommes qu’à la mi-saison, alors il est fort probable que le classement va changer.

Voici les duels de la semaine qui retiennent notre attention.

Hall of Famers vs FBL : Une lutte pour le sommet.
Top Gun vs Les Trolls de Sibérie : Match retour pour les deux meilleures équipes de la division. Premier duel remporté 29 à 25 par Top Gun.
Les Phénix vs Sinners : Un match important pour Sinners pour la course aux séries.
Le Mur de Bines vs Les Innocentes : Le Mur de Bines peut-il conserver leur troisième position ?
Melting Potes vs Dragons : Melting Potes à la chance de se créer un Momentum pour le dernier droit.

Voici ce qui conclut l’édition La Revue, Le Retour.
Merci de votre patience et de votre soutien. Bonne semaine à tous.

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *