La Revue: Les prétendants aux titres individuelles

Voici votre Revue de la semaine. Nous allons vous dévoiler les joueurs qui sont en nomination pour le titre du joueur Offensif et Défensif pour la saison Hiver 2020. Plusieurs nouveaux joueurs font leur entrer dans cette liste. Il reste encore quelques matchs pour ces athlètes afin de remporter cet honneur.
C’est un départ !

Division A Offensif

George Gariepy (Braves) : Il est l’un des meilleurs receveur cette saison. Peu importe où le ballon est dirigé, ses mains seront là pour l’accueillir. Un des meilleurs ratios de passes complétées/passes lancées en sa direction.

Frédéric Dupuis (All Day) : Il est toujours dans les meneurs dans toutes les catégories comme passeur. Son bras puissant fait en sorte que les défenses doivent toujours s’ajuster pour éviter d’être pris à contre-pied.

Marvin Renaud (Gators) : Il est tombé dans la fontaine de jouvence cette saison. Il est dominant pour son équipe. Le fait qu’il a élevé son jeu d’un cran permet au Gators d’espérer jouer les troubles fêtes.

Sur la voie d’accotement

Jonathan Maheu (Braves) : Le fait d’avoir laisser sa place à son collègue Jean-Daniel Chevalier lui à couter quelques votes. Toutefois sa dominance et un retour au poste de pivot pourrait très facilement lui donner le titre. À suivre.

Marc-André Reeves : La bonne séquence que Tailgaters a présentement pourrait lui donner une occasion de s’intégrer à son groupe particulièrement talentueux.

Division A Défensif

Jean-Daniel Chevalier (Braves) : Souvent reconnu comme un joueur offensif incroyable, JD se fait remarquer par son jeu défensif hors du commun. Il domine la division avec sept interceptions dont trois pour un touché.

Stéphane Groulx (Hall of Famers): Même si l’équipe connait quelques difficultés dernièrement, Stéphane est l’un des grands leaders de son équipe. Il établi toujours un bon plan de match qui profite à toute l’équipe. Il mérite sa place dans le peloton.

Julien Paiement (Braves) : Intense, rapide et confiant, ce sont les mots qui caractérisent Julien. Il est le meneur avec dix-neuf sacs et terrorise les quarts arrière. La pression qu’il exerce sur les pivots aident grandement les joueurs défensifs de l’équipe qui domine les soixante-onze autres équipes de la ligue pour les revirements provoqués. Il pourrait devenir le premier rusher joueur le plus utile dans la division reine.

Sur la voie d’accotement

On ne peut passer sous silence le travail exceptionnel de la défense des Braves. Ils dominent tout leur opposant cette saison. Mike Pierrecin et Serge Pilon pourrait faire leur entrer dans le trio de tête.

Il reste encore quelques parties pour All-Blacks, Gators et Tailgaters pour venir changer la donne.

Division Féminine Offensive

Laurence Brochu (Les Pwoires) : Elle connait une saison exceptionnelle. Laurence est présentement la bougie d’allumage pour son équipe. Elle se présente à chaque match avec l’intention de tout donner sur le terrain pour que son équipe l’emporte.

Ariane Desroches (Fury) : Elle domine ses consœurs pour les verges accumulées par la passe. Toutefois, c’est son approche irréprochable qui fait en sorte qu’elle est dans les noms circulant pour le titre. Son brio fait en sorte que le Fury est partie d’une saison de 3-7 vers leur première saison gagnant de leur histoire. Elle dégage de la confiance et réussit les gros jeux au bon moment.

Annika Brown (Nordzgirls) : Annika est la joueuse qui a le plus d’expérience présentement en cinq contre cinq. Elle comprend la « game » et amène son équipe à se surpasser. Son bras puissant et sa lecture de jeu la place dans l’élite du football féminin.

Jasmine Farmer (Citadins) : Les Citadins connaissent une saison différente des dernières années. Cependant, Jasmine continue de prouver qu’elle est la meilleure joueuse de la ligue féminine. Des tracés parfaits, des attrapées incroyables ainsi qu’un sens du jeu unique la place dans le quatuor pour le titre.

Sur la voie d’accotement

Claudia Laverdière (Fury) : Une saison incroyable pour cette recrue. Elle n’a que cinq matchs au compteur, mais elle fait partie des meneuses pour les verges accumulées et les passes attrapées. Il ne serait pas surprenant de la voir intégré le groupe si elle maintient sa moyenne de 100 verges par match.

Chloé Courtemanche : Elle revient d’une grave blessure au genou mais maintient les standards d’excellence. Elle n’est pas loin du sommet pour les touchés.

Élisabeth Ashkar (Les Pwoires) : Elle connait toute une saison. Elle a pris le contrôle de l’équipe et ça lui va bien. Cependant, elle a manqué quelques matchs ou n’a pas pu terminer tout les matchs. Espérons une fin de saison du tonnerre pour cette joueuse au talent hors du commun.

Division Féminine Défensive

Abigaëlle Perreault (Fury) : Cette jeune demoiselle fraichement nommée pour faire partie du U20 équipe Québec connait une saison exceptionnelle. Elle domine la ligue avec Jasmine Farmer pour les interceptions. Cependant, son sens du jeu et son intensité la place dans une catégorie à part.

Jasmine Farmer (Citadins) : Et oui encore elle! Quand vous êtes talentueuse, c’est normal de voir votre nom apparaitre partout. Que dire de plus. La fin de saison de son équipe sera ardue et nous allons voir à quel point cette jeune athlète peu aider son équipe.

Anne-Frédérique Tardif (Les Pwoires) : Une athlète de haut niveau. Grande, rapide et bon sens du jeu fait d’elle une joueuse complète. Elle ne cesse de s’améliorer et de démontrer son talent. Nous pouvons toujours compter sur elle pour réussir le gros jeu permettant à son équipe de l’emporter.

Marilie Vivier (Les Aubergines) : Marilie connait une très bonne saison. Sa présence à la défense permet à son équipe de jouer une défensive hermétique pouvant compter sur elle pour contrer les jeux explosifs. Une belle révélation et une joueuse à surveiller pour le reste de la campagne.

Sur la voie d’accotement

Arianne Ladouceur (Rafales) : S’il y a quelque chose de positif avec les Rafales est les performances constantes d’Arianne. Elle est la joueuse de l’équipe qui donne son 110% à chaque partie. Peu importe dans quelle situation, elle est confrontée, Arianne réussit toujours à rendre ses coéquipières meilleures.

Élodie Drouin (Fury) : Le Fury est les Braves de la division féminine en ce qui est pour les revirements. Comme sa coéquipière citée plus haut, Élodie démontre un sens permettant à l’équipe de jouer un style de jeu agressif. Son calme légendaire sécurise la défensive du Fury.

Division B Offensif

Richard Dufour (FBL) : Cette saison semble être celle de Richard. Il connait une saison incroyable et a réussi à élever son jeu d’un cran, ce que l’on croyait impossible. Son nom circule depuis trois saisons sans toutefois mettre la main sur le prix. Est-ce que 2020 sera l’année FBL et de Richard Dufour ?

Simon Lemieux (FBL) : Si y’a un joueur qui peut encore ravir le titre à son coéquipier est bel et bien Simon. Il est responsable de 62.5 % des touchés offensifs de son équipe. Des statistiques monstres. Aucun joueur ne peut se vanter d’avoir de telles statistiques.

Christian Bergeron (Tatasquad) : Christian est le receveur parfait. Il est rapide, grand, mains fiables et avec une très bonne vision du jeu. Son touché exceptionnel face à UCF Knights a complètement viré la saison de son équipe de bord. Depuis ce moment-la, Tatasquad a notamment battu Cards et Les Innocents pour solidifier leur position au classement.

Thierry Seyer (Les Innocents) : Malgré le fait que son équipe connaisse une séquence plus difficile, Thierry travail fort à chaque match pour mener son équipe au sommet. Son expérience fait la différence, il est devenu le grand leader que l’équipe recherchait. Il a pris beaucoup de gallon ce qui fait de lui un joueur très efficace.

Sur la voie d’accotement.

Médéric Lauzon (UCF Knights) : Pour une première expérience comme quart, Médéric se débrouille très bien. Un début de saison à s’adapter aux receveurs, mais une fois le tout bien synchroniser l’équipe s’est mise à surprendre. Toutefois une fin de saison ardue pour son équipe avec deux affrontements face à Legion of Boom. Sera-t-il faire la différence ?

Danny Bellemare (Shake N Bake): Force d’admettre que je suis surpris de la saison de cette équipe. Ils ont joué division D il y a deux saisons pour grimper jusqu’à la division B. Danny y est pour quelque chose. Il est dans les meneurs pour les verges et les touchés. Un leader silencieux qui continue de surprendre.

Division B Défensif

Marc-André Reeves (Shake N Bake): L’arrivée de Marc-André a complement changé la dynamique de cette équipe. S’imposant comme rusher, il réussit à contenir les quarts mobiles et donne l’occasion à l’unité défensive de créer un revirement. Une belle addition.

Jérémy Laporte (Les Grosses Verges) : Malgré qu’il ait été présent qu’à seulement cinq parties Jérémy se classe parmi les meilleurs de la division. Son sens du jeu lui permet d’éliminer les meilleurs joueurs offensifs. La charge de travail qu’il s’impose permet à une défense déjà hermétique d’être encore plus menaçante.

Matthew Bourbonnière-Morin (UCF Knights): Plusieurs gens le connaissent comme étant un quart arrière de haut calibre. Cette saison, il a troqué son rôle offensif pour devenir une menace défensive. Toujours bien positionné, Matthew est le genre de joueur qui peut changer une situation précaire en un seul jeu. Beaucoup de pression repose sur lui en cette fin de saison.

Alexandre Picard (Cards) : Si on peut associer quelque chose de positif à la saison des Cards est le rendement d’Alexandre. Son rendement défensif est irréprochable. La défense de cette équipe est celle qui a accordé le moins de points cette saison, malgré une huitième position au classement. Si les Cards obtiennent leur billet pour les séries, ils devront lui payer plusieurs pichets pour le remercier.

Sur la voie d’accotement

Étienne Chabot (Legion of Boom): Étienne est comme un couteau suisse. Il peut jouer partout. Très rapide, le jeune homme a prouvé qu’il peut jouer contre tout le monde peu importe l’endroit dont il joue. Comme pourchasseur, il est très efficace et comme joueur de couverture, il contient l’adversaire à des miettes. Un début de saison discret le place présentement sur la voie d’accotement.

Christian Bergeron (Tatasquad) : Le rendement défensif de Christian est très impressionnant. Son impact défensif est très important pour cette équipe. Ce qui le pénalise face aux autres concurrents est que son équipe accorde énormément de points pour tout le talent que celle-ci possède. Peut-il changer la situation d’ici le dernier match ?

Mixte A Offensif

Annie Lagacé (No Mercy!) : Quelle belle saison pour cette athlète. La receveuse la plus productive de la saison par près de 300 verges. Elle domine tout le monde avec quarante-deux attrapées. Annie est présentement seule dans la course pour le mvp offensif.

Marie-Pier Dusseault (Firesquad) : Cette joueuse continue de jouer du gros football depuis ces débuts dans la ligue. Marie-Pier continue de démontrer l’étendu de son talent. Elle et son équipe ont battu deux fois No Mercy! Seulement cette saison.

Anne-Frédérique Tardif (Les Faux Cons) : Pour une première saison dans la division mixte, Anne-Frédérique se débrouille très bien. Son talent la place comme la meilleure joueuse de l’équipe après seulement six parties.

Marc-André Reeves (Firesquad) : Ce jeune homme connait toute une année 2020. Sa présence avec Firesquad les places maintenant dans les meilleures équipes mixtes. Son talent est indéniable. Peut-il mettre fin au règne suprême de No Mercy!

Justin Melrose (Le Mur de Bines) : Voici un autre joueur qui impressionne cette saison. Après avoir connu deux saisons plus difficiles comme pivot, Justin semble avoir trouver le livre de jeu des Chiefs. Son jeu de jambe et la précision de ces passes font en sorte que son équipe rivalise pour la première position dans la division.

Tam Vilaydeth (No Mercy!): La présence de Tam enlève beaucoup de poids à cette équipe. Dans les deux dernières saisons, la présence d’un pivot élite stable ajoutait beaucoup de pression à cette équipe. Il rend tout le monde meilleur et amène une présence plus dangereuse avec un bras canon et un jeu de pied inégalé.

Sur la voie d’accotement.

Alex Pilon (No Mercy!) : Pas compliqué. Seize attrapés et dix touchés. Quoi dire de plus.

Denis Martel (Firesquad) : Il connait beaucoup de succès cette saison. Il est dans les cinq premiers dans toutes les divisions offensives en tant que receveur. Son sens du jeu aide grandement l’équipe.

Annie-Jade Gagnon (Le Mur de Bines) : L’arrivée d’Annie-Jade fait le plus grand bien à cette équipe. Elle est très talentueuse et est une cible fiable à 100%. Elle solidifie une offensive qui se cherchait dans les dernières saisons.

Mixte A Défensif

Alex Pilon (No Mercy!): Quel joueur dynamique. Probablement le joueur le plus dangereux défensivement dans toute la ligue. Sa présence influence grandement les jeux commandés par le pivot adverse. Il peut tout faire sur le terrain et il ne semble inarrêtable.

Sébastien Morin (Le Mur De Bines) : Sébastien est un habitué à ce genre de nomination. Cette saison, il y aura beaucoup de compétition. Son rendement avec Le Mur de Bines place ceux-ci en position très avantageuse pour le dernier droit et accéder au sommet de la division.

Jasmine Farmer (No Mercy!): Voici une autre personne habituée de recevoir des honneurs pleinement mérités. Cette saison, elle semble avoir travaillé très fort son jeu défensif. On la connaissait comme une très bonne joueuse offensive, mais cette saison, elle surprend avec un jeu presque parfait dans une équipe presque parfaite.

Sur la voie d’accotement.

Bénédicte Guitel (Firesquad) : Elle n’a peut-être pas les meilleurs statistiques, cependant la présence défensive de Bénédicte rend ceux-ci meilleurs. Elle est une joueuse fiable et peu jouer à plusieurs positions. Pourchasseuse, demi de coin ou intérieur, elle est capable de tout faire.

Alexandre Roel (Fireball) : Une première sélection pour Alexandre dans la division mixte. Il connait une très bonne saison et aide grandement Fireball présentement. Le début de saison de l’équipe a été difficile, mais les changements apportés ont contribué à une bonne séquence.

Division C Offensif

Jean-François Cloutier (Centurions) :  Il domine la division avec 32 passes de touché. Il a également le meilleur ratio touché/interception de la division avec +29. Sa lecture des défensives adverses lui permet de donne une chance à son équipe de l’emporter à chaque partie.

Raphael Leboeuf (East Crew) : Il est rapide avec des mains fiables. Lorsque son équipe a besoin d’un gros jeux, il est celui qui le réalisera. Il domine la division pour les attrapés ainsi que les verges accumulées.

Anderson Adolphe (Jackals) : Quel acquisition pour les Jackals, en plus il connait la meilleur saison de sa carrière. Il court tous les tracés en voulant recevoir le ballon, donc il est une menace à chaque jeu. Aucune défensive peut se permettre de le laisser filer, car il leur fera payer.

Sur la voie d’accotement.

Dany Renaud (East Crew) : Une jeu méthodique sans risque, il aime les petites passes. Elles sont lancées à ces receveurs en pleine vitesse, ce qui leur permet de gagner plusieurs verges après l’attrapé.

Nicolas Daigneault (Juniors Poulets) : Il est 3e pour les réceptions pour un TD. Il devra connaitre une bonne fin de saison pour remonter au scrutin.

Division C Défensif

Nicolas Paquin (Deeds): Le joueur défensif 2019 travaille fort pour garder son titre. Il peut tout faire comme sa fiche le démontre 27 plaqués 2 sacks 3 interceptions. Il devra garder le même rendement, s’il veut permettre à son équipe de se qualifier au séries.

Francis Huot-Lacas (Redblacks) : Il domine la division pour les sacs du quart. Dans une division que les quarts sont très mobiles et qu’ils préfèrent courir que de lancer le ballon. Il fait tout pour éviter la menace de la course pour sa défensive.

Sur la voie d’accotement.

Romain Béland et Marc-Antoine Dufresne (The Blinders) : Ils en sont à leur premiers pas dans la ligue, mais ils ont déjà plusieurs larcins à leur dossier. Malheureusement, le rendement de l’équipe ne les aide pas à les apprécier à leur juste valeur.

Mixte B Offensif

Frédérick Hachey (FTF) :  Il domine presque toutes les catégories de la division. Il distribue le ballon à tous ses receveurs. Lorsqu’il n’a pas d’option, il utilise ses jambes pour faire avancer le ballon. Son rendement est le reflet de la fiche de l’équipe.

Mathieu Gratton (Joueurs du dimanche) : Il est la cible préféré de son quart arrière. Il a presque 60 % des réceptions pour un touchés de l’équipe. Il est présentement à 3 verges de la tête, ce qui lui permettrait de dominer autant les réceptions, les verges accumulés que le touchés pour un receveur de la division.

Maude Synnet (Eastside) : Quel début pour cette recrue dans la ligue, elle est 3e pour les verges accumulés, mais 1ere si nous retirons les hommes. Elle domine les receveurs féminins pour les attrapés et les verges accumulées.

Abigaelle Perreault (FTF) : Elle est la receveuse avec le plus de touchés de la division. Elle a la pleine confiance de son quart arrière avec plus de 30 % de ses passes complétées.

Sur la voie d’accotement.

Nathan Vézina (Ok Boomer) : Il a toute une saison malgré la fiche de son équipe. C’est simple presque tous les ballons sont lancés en sa direction. Malgré ce fait, il réussi à battre les défensives par sa vitesse.

Carolane Larivière (Joueurs du Dimanche) : Elle est la receveuse visée lorsqu’il manque une passe à la fille. Par contre, elle a des mains très fiables. Ce qui ne l’aide pas, c’est qu’elle joue dans l’ombre de Mathieu Gratton. Il lui reste 3 parties pour gagner des votes.

Mixte B Défensif

Thomas Bélair (Grizzly&cie) : Leader de la défensive de son équipe, il joue avec intensité. Il cherche toujours à intercepter le ballon. Ses 8 revirements le classe 2e au chapitre des interceptions.

Mathieu Gratton (Joueurs du dimanche) : Sa mission en défensive, c’est d’éliminer le jeu long de l’équipe adversaire. Ses 10 interceptions et tous les passes rabattues aident énormément les attaques à vouloir jouer dans sa zone.

Stéphanie Garey (Les Citadins) : Cette jeune joueuse a pris du galon et elle joue avec confiance. Par son jeu, elle nous fait oublier l’absence de quelques joueuses dominantes des Citadins. Présentement, elle domine les joueuses défensives pour les interceptions.

Marielle Paradis (Eastside) : Pour une première saison, elle se débrouille très bien dans le système défensif de Eastside. Ces statistiques la placent dans les meilleures joueuses défensives de la division. Elle doit garder le même rythme pour pouvoir ravir le titre.

Sur la voie d’accotement.

Simon Biederman (Les Citadins) et Simon Grenon (Grizzly&cie) : Tous les 2 sont dans une classe à part pour les pourchasseurs. Biedermann est à 13 sacs et 12 pour Grenon. Une lutte entre les 2 est à prévoir pour celui qui terminera avec le plus de sacs.

Rafael Lemus (Eastside) : Il joue à tous les positions en défensive et malgré cela, il performe. Il devra monter son jeu d’un cran afin de mêler les cartes. 

Division D Offensif

Nathan Laflamme (The Generations) : Il a une excellente saison pour sa première saison comme pivot. Il a le meilleur ration TD/interception de la division. Même lorsqu’il réussi à battre le pourchasseur, il tente de lancer le ballon à ces receveurs.

Charles Dulude (Loups-Phoques) : Il connait sa meilleure saison dans la ligue. Il domine la divison pour les verges accumulées et les passes de touchés. Il devra rebondir de sa contre performance pour remonter au scrutin.

Carl Murray (Loups-Phoques) : Il domine pour tous les statistiques pour un receveur. Il a une très bonne longueur d’avance sur ses poursuivants. Même avec un léger ralentissement de sa part, il ne risque pas d’être rattraper.

Sur la voie d’accotement.

Louis-Philippe Desjardins (Hornets) : Toute une performance pour lui cette semaine, il a gagné énormément de points. Il doit continuer sur ce rythme pour avoir une chance de ravir le titre.

William Milette (The Generations) : Il est le 2e meilleur receveur de la division. Ses performances aident énormément son quart arrière. Peut-il sortir son coéquipier de la course.

Division D Défensif

Rémi Lego (Tropics) : L’ajout de ce joueur pour les Tropics a changé leur défensive. Il a déjà 18 sacs du quart à sa fiche. Il permet à sa défensive de causer des revirements, mais surtout il élimine la menace de course.

William Milette (The Generations) : Il domine pour les interceptions. Quand il mets les mains sur le ballon, il ne veut pas juste l’interception, il veut les 6 points aussi. Il faut une passe parfaite pour le battre dans sa zone.

Carl Murray (Loups-Phoques) : Lorsqu’il faut un gros jeux pour changer le momentum en faveur des Loups-Phoques lors d’une partie, Carl sera le joueur qui va le réussir. Son expérience a permis à son unité défensive de s’améliorer grandement.

Sur la voie d’accotement.

Samuel Vézina (Tropics), Louis-Philippe Desjardins (Hornets) et Mathieu Ellefsen (The Generations) : Tous les 3 ont des statitisques très similaires. Si un des 3 réussis à avoir une excellente fin de saison, il aura une chance d’être considéré pour les honneurs du titre.

Mixte C Offensif

Frédéric Desjardins (Moomba) : Quel saison du tonnerre qu’il connaît. Il a été intercepté une seule fois sur 134 passes lancées. Il est méconnaissable cette saison.

Amélie Sanscartier (T-Rex) : Elle a 32 attrapés, c’est la première de la division. Elle est une des première option de son quart-arrière. Ces mains fiables donnent confiance à son pivot.

Aimie Landry (Les Dragons) : Elle est la receveuse avec le plus de verges accumulés. Elle a également 25 % des réceptions de son équipe.

Sur la voie d’accotement.

Emma Racine (Moomba) : Avec sa grandeur, sa rapidité et ses mains fiables, elle devrait recevoir plus de ballon. Elle a quand même 6 touchés avec 9 réceptions pour 172 verges.

David Parent (Team X) et Patrick Gauvin (Team X) : Tous les 2 sont les raisons du succès offensif de Team X.

Mixte C Défensif

Maxime Faucher-Paré (Team X) : Tous quart-arrières qui lancent un ballon dans sa direction souhaite qu’il ne puisse attrapé le ballon, car Maxime leur fera payé. Il a 8 larcins donc 50 % qui sont ramenés pour un touché.

Maxime Drapeau (Beast) : Il vient solidifier la défensive de Beast. Il est agressif dans sa couverture défensive. Il est un joueur qui veut attrapé le ballon même s’il joue en défensive. Il a également 8 larcins à sa fiche.

La compétition pour les honneurs du titre de joueuse défensive de la division se joue entre Aimie Landry (Les Dragons), Amélie Sanscartier (T-Rex), Mélissa Hernandez (Beast), Stéphanie Cléroux-Drapeau (Moomba) et Elodie Vallières (Dirty Turkey). Elles ont toutes des statistiques similaires. Celles qui réussira à monter le plus son niveau de jeu aura de grande chance de remporter le titre. Est-ce qu’il aura une autre fille de la division qui viendra jouer les troubles fêtes ?

 

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *